CELEBRATION MONDIALE DE LA BIODANZA

 

Plusieurs propositions cette année sur toute la région, en l'honneur de la Biodanza et de son créateur, Rolando Toro Araneda......

 

Une journée ou une soirée, des occasions pour les biodanseurs des différents groupes de danser ensemble, des occasions pour découvrir la Biodanza si vous ne connaissez pas...

 

A Carpentras (Vaucluse) le soir du 19 avril, 

A Eguilles (Bouches-du-Rhône) le 22 avril toute le journée, A Roquefort les Pins (Alpes-Maritimes) le soir du 12 mai

Pour plus d'infos cliquez ici

Vous souhaitez essayer la Biodanza ?

 

 

Vous trouverez tous les cours et leurs coordonnées à la page "où et avec qui danser".

 

Les facilitateurs de Biodanza sont à votre disposition si vous souhaitez d'avantage d'informations.

 

 

Evènements organisés par l'APBPACA

 

 

 

 

 

Vous souhaitez prendre connaissance des nouveaux   évènements  programmés, comme de ceux en cours ou passés,

 

Cliquez sur l'image ou ici pour accéder à la page.

La biodanza, une pratique simple pour s'exprimer

 

La vie contemporaine resserre nos mouvements, multiplie les tensions corporelles, rigidifie nos marches. Le biodanseur réapprend progressivement le vocabulaire des mouvements humains et la liberté infinie qu’ils nous autorisent.

Les musiques et les exercices sont minutieusement choisis pour susciter une sensation de plaisir.

Les mouvements dansés sont réalisés seuls, à deux ou en groupe sur des musiques allant du répertoire sud américain, au jazz, en passant par les musique du monde en général.

La séance se déroule dans un climat de confiance, où même les personnes qui n'ont jamais dansé, se sentent à l'aise.

En savoir plus.

 

 

la Biodanza stimule la joie de vivre, l'enthousiasme

 

La Biodanza à travers sa méthodologie spécifique, stimule notre joie de vivre, développe notre enthousiasme existentiel. Vivre avec enthousiasme est un puissant moteur des apprentissages et donc de l'évolution humaine. Nous vous proposons de découvrir une conférence qui nous éclaire sur ce sujet.

Il s'agit du point de vue d’un Neurobiologiste allemand de premier plan, le Pr. Gerald Hüther qui dirige le département de recherche fondamentale de neurobiologie du Centre Hospitalier Universitaire psychiatrique de l’université de Göttingen ainsi que le centre de recherche préventive de neurobiologie de l’université de Göttingen et Mannheim/Heidelberg.


https://www.youtube.com/watch?v=IGQ9i-xdruc#t=862